Bassin de jardin
Publié le - 744 clics -

N'oubliez pas les pompes de bassin si vous creusez vous même le votre !

Vous projetez d’installer un bassin pour embellir votre jardin ? Vous avez décidé de le faire vous-même ? Après avoir choisi le bon emplacement, pensez également au matériel adapté, notamment au filtre et à la pompe du bassin.

Bien choisir sa pompe pour bassin

Sachez que tous les bassins nécessitent une circulation d'eau afin d’alimenter un jet d'eau, une filtration ou une cascade, parfois plusieurs simultanément. Alors, comment bien choisir ses pompes pour bassin ? Le choix d'une pompe est très important par rapport à son utilisation, au placement du filtre, au dénivelé entre la surface de l’eau et le retour d’eau du filtre dans le bassin, à la longueur du tuyau entre le filtre et la pompe, au mouvement souhaité (cascade, jet d’eau…) Il est donc crucial de bien choisir sa pompe pour bassin pour évier les mauvaises surprises. Il convient de noter qu’il existe un bon nombre de pompe de bassin sur le marché qu’il n’est pas facile de s’y retrouver. D’une manière générale, on peut classer les pompes en 2 catégories bien distinctes, à savoir : la pompe à jet décoratif (choisies en fonction de la hauteur du jet souhaité) et la pompe pour filtration et cascade (doit être capable d'accepter des particules de 5 à 10 mm). Si vous envisagez de mettre un jet décoratif, il est vivement conseillé d'acheter deux pompes. On distingue trois grandes familles de pompes, notamment, les pompes immergées (plongé dans le bassin disposé au fond du bassin), les pompes à sec auto-amorçante (placées généralement dans un local technique légèrement plus haut que le bassin) et les pompes à sec non-amorçante (disposées sous le niveau d'eau du bassin).

Pour conclure, une pompe pour bassin est un matériel qui nécessite un entretien régulier. Vous devez donc le sortir, le nettoyer régulièrement, surtout au niveau du rotor.